Les 10 raisons d’aller en Afrique du Sud en 2019

L’Afrique du Sud est entrée dans le cercle très fermé des destinations qui ne doivent pas souffrir des effets de mode… en effet, dans le monde du voyage comme dans d’autres, les tendances sont à la fois une bénédiction et une plaie. Une bénédiction car le pays « à la mode » bénéficie d’un appel d’air formidable ; la presse s’y bouscule et ne cesse d’en parler, les hôtels sont pleins. Une plaie car tout le monde s’y presse, les hôtels sont pleins et deviennent gourmands et le niveau de service général s’en ressent.

Le fait d’être moins à la mode permet à un pays/destination de redescendre sur la terre ferme… l’augmentation des prix se calme, les hôteliers redeviennent humbles et le prix et la qualité des voyage en bénéficient largement. Sans doute 2019 sera-t-elle une année comme cela, une année pleine d’humilité après une année 2018 en demie teinte grâce au génie de l’anti communication qui en janvier 2018 annonça l’arrivée du « day zero », le jour où le Cap serait sans eau. Mais 2019 est l’année où il faut partir en Afrique du Sud ou y repartir pour les raisons suivantes :

1) Le rand baisse, le pouvoir d’achat du voyageur augmente

En temps normal, le voyageur européen gagne 30% de pouvoir d’achat quand il voyage en Afrique du Sud ; le rand, la monnaie locale, a subi d’importantes variations et va sans doute encore en subir, pour le plus grand bonheur des voyageurs ; cela se ressent sur quasiment tous les postes d’un voyage (hôtels, voiture, essence, repas et excursions) ; à prix identique à 2018, vous pourrez faire un voyage encore plus beau… Cette fluctuation de la monnaie a évidemment des répercutions pour les sud africains mais autant que ce point négatif soit compensé par un point positif (les touristes important des devises étrangères et donc de la richesse).

2) Plus de solutions pour voler directement vers l’Afrique du Sud

Air France s’est décidé à retirer l’A380 de sa ligne Paris Johannesburg pour y mettre des appareils plus fiables ; mais la compagnie apportera également peut être également quelques rotations supplémentaires vers la ville de l’or en plus de ses vols quotidiens. Et toujours les vols directs et de jour vers le Cap sous le déguisement Joon… et toujours de très nombreuses solutions via les autres compagnies européennes, du golfe ou les compagnies africaines également… bref, voler vers l’Afrique du Sud n’aura jamais été si facile ; la baisse du cours du pétrole fera aussi (peut être) baisser le montant des taxes aériennes… donc du prix réel du billet.

3) Une insécurité en baisse

C’est l’information que j’ai ramenée avec moi de mon dernier séjour à Johannesburg, la criminalité baisse dans les grandes villes et particulièrement à Johannesburg ; les autorités semblent s’être attaquées aux divers réseaux qui généraient une criminalité dense et pénible dans la capitale économique du pays ; si la vigilance demeure de mise, une raison de plus de ne pas passer à côté de cette ville ; ne pas aller et séjourner à Johannesburg et une faute absolue pour quiconque va en Afrique du Sud.

4) Des routes toujours plus belles

Le réseau routier de l’Afrique du Sud a toujours été d’une grande qualité ; mais ces dernières années, de nombreux travaux, notamment sur la N4 (reliant le Gauteng à la région du Kruger) ont rendu cette route longue et pénible. Cela est résolu aujourd’hui avec une très belle N4 qui vient rejoindre les autres très belles routes qui quadrillent le pays et permettent de voyager en liberté… Si l’on rajoute à cela une lutte encore plus grande contre la corruption des forces de police (qui profitaient des contrôles de vitesse pour arrondir leurs fins de mois), on n’est pas loin du paradis.

5) De plus en plus de lieux nouveaux

L’Afrique du Sud ne cesse de se réinventer ; à l’instar des grandes destinations touristiques, le pays commence à prendre un rythme d’innovation qui devient intéressant ; de nouveaux quartiers surgissent au Cap, à Johannesburg ou à Durban, de nouvelle adresses aussi. On citera le Victoria Yard à Johannesburg qui vient compléter le désormais incontournable Maboneng ou le délicieux 44 Stanley. Par ailleurs, les lieux bobio (bobo et bio) ne cessent de pousser de ci de là ; des neighbour hood markets aux tables santé, l’Afrique du Sud devient de plus en plus bio… pour les carnivores, la viande y est merveilleuse et loin des élevages intensifs de nos pays et sans payer le prix d’un lingot…

6) Il n’y a personne…

Contre toute idée reçue, l’Afrique du Sud est un pays où il est aisé de se retrouver seul ; en effet, la destination est connue, facile d’accès, alors on imagine que l’on s’y bouscule ; c’est vrai ! mais avec une superficie quasiment 3 fois supérieure à la France et quasiment 10 fois moins de touristes… il y a de la place ; pour cela quelques recettes simples : privilégiez les petites structures (un large réseaux de petits hôtels ou guest houses de qualité existe), voyagez à contre courant (choisissez vos horaires, vos lieux de séjour, votre période de voyage) ; vu la taille du pays, avec quelques recettes simples on peut éviter les pièges à touristes et donc éviter de se sentir… pas très bien. Pour cela, privilégiez des contacts professionnels qui sauront vous faire éviter les foules… ou fiez vous aux guides touristiques mais attention, les conseils des guides de voyage sont les mêmes pour tous… du coup on peut se retrouver entre français dans une adresse soit disant « cachée ». en 2019, retournez au Zululand, ne snobez pas le Drakensberg, restez à Joburg et sortez du Cap pour Langebaan ou Franschoek, tentez le Cedeberg ou le Limpopo…

7) Des lieux uniques au monde

Du fabuleux musée d’art contemporain Zeitz Mocaa à la Satyagraha House en passant par l’apartheid muséum, l’Afrique du Sud regorge d’endroits singuliers faisant écho à toute la richesse de ce pays mais aussi à son histoire. Au-delà des paysages et de leur variété, on retient souvent la fabuleuse histoire de ce pays et la manière aujourd’hui plutôt originale et douce de la découvrir ou de s’y confronter. Les sud africains sont accueillants et ont réussi à développer des lieux singuliers. Il faut garder à l’esprit que les premiers voyageurs dans ce pays sont les sud africains eux-mêmes. Il convient donc de voyager dans leurs traces… et parfois aussi de s’en écarter. S’il ne vous viendrait pas à l’idée de visiter la France (en tant qu’étranger) et de séjourner dans un Center Parc ou dans un parc de loisir quelconque, alors évitez la pseudo réserve de Loskop ou encore le complexe de Sun City…

8) On y mange de mieux en mieux

Le mieux manger et le bien manger (gastronomie) progressent à grands pas… de plus en plus d’aliments bio et bon sont disponibles ; les restaurants fournissent toujours des spécialités locales dont la qualité gastronomique est discutable (Boerwoers ou Bobotie) mais de plus en plus d’endroits les proposent revisités. La Colombe, dans la route des vins, fut récemment classée parmi les 10 meilleurs restaurants gastronomiques du Cap. Au Cap ou à Joburg, les table gastro, les menus dégustation se développent pour le plus grand plaisir des gourmands… et le plaisir de leur portefeuille aussi (car la gastronomie est bien plus abordable en Afrique du Sud).

9) Les safaris les plus riches au monde

On peut ergoter dans tous les sens, écouter les grands spécialistes, les amoureux de brousse, les voyageurs fou d’Afrique, l’Afrique du Sud est LE pays qui a inventé le vie en lodge ; d’ailleurs, on les retrouve partout sur le continent. En plus d’avoir été les premiers à créer des parcs nationaux pour sauver des animaux sauvages (Hluhluwe Umfolozi au Kwazulu Natal pour sauver les rhino en 1895). L’Afrique du Sud est LE pays a découvrir pour son premier safari ; nulle région en Afrique ne garantit une telle variété d’animaux (et des 5 grands notamment) que Sabi Sand en bordure du parc national Kruger. En matière de safari, comme pour le reste, il s’agit de choisir les bonnes réserves naturelles, les bons horaires et les bons lodges ; tout cela n’est pas si évident mais l’Afrique du Sud permet de vivre sur quasiment tout son territoire des expériences safaris absolument uniques… et par endroit une quasi garantie de voir les animaux, ce qui est, avouons le, fabuleux.

10) Le monde en un seul pays

Cet argument longtemps utilisé par l’office du tourisme est toujours aussi vrai, l’Afrique du Sud, en dehors de tous les points abordés, propose bien des expériences ; en amoureux, en famille, entre amis, en solo, riche ou moins riche, gastro ou pas, culturel ou pas, l’Afrique du Sud peut satisfaire tout le monde, sans décalage horaire et offre une première expérience d’Afrique, passerelle vers d’autres voyages vers le beau continent ; mais l’Afrique du Sud sera le seul pays à vous offrir la possibilité de voyager librement et en sécurité (location de voiture) et de vivre une expérience unique, la vôtre. Il existe autant d’Afrique du Sud qu’il existe de Voyageurs… alors quelle sera la vôtre ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.