Bien manger en Afrique du Sud

« Manger fait partie du voyage », j’aime ces citations que tout le monde pourrait dire et qui sont si vraies… pour des français. Impossible d’envisager un voyage sans envisager un bon repas voire plusieurs. L’Afrique du Sud est un pays de mangeur et bon mangeurs et de carnivores. Voici donc quelques adresses et quelques mets à ne pas rater… selon moi.

4 tables :

A Jobourg, il existe quelques bonnes tables même s’il faut tout de même leur courir après et être initié pour les découvrir. La première se trouve dans l’hôtel le plus select de la ville, le Saxxon dans le quartier de Sandhurst. Très prout prout mais la carte, régulièrement changée est un délice. A défaut d’être exotique, elle est riche et calorique et assez fine… Le service est excellent. Bref sans aucun doute une adresse à retenir bien qu’un peu guindée. L’adresse la plus atypique pour un déjeuner est sans aucun doute la Satyagraha House, un musée dédié à l’histoire de Gandhi alors qu’il vivait en Afrique du Sud, un déjeuner végétarien très fin et loin des clichés sur ce type de cuisine. A tester toute l’année et choisir de déjeuner dans le jardin de cette maison historique, un musée et un restaurant au cœur d’un quartier de Joburg (Orchards), bien réserver avant car les repas sont fait sur commande seulement.

Au Cap, il existe de très nombreuses grandes tables mais ma préférée pour le déjeuner est sans aucun doute le Test Kitchen. Le Chef Bruce y concocte une cuisine moderne et bio, raffinée qui lui valut de rentrer dans le classement très prisé des meilleurs restaurant du MONDE (rien que ça). A lui seul, ce déjeuner est une raison d’aller au Cap, il en existe beaucoup d’autres évidemment. Pour le soir, moins haute cuisine mais plus funky, le Grand Beach Café, situé sur la plage de Granger Bay (entre le Waterfront et Sea Point), un hanger posé sur une plage, une ambiance trendy assez décalée, adresse plutôt sud africaine et plutôt estivale bien que l’intérieur soit assez intéressant également. Pour la cuisine, rien de bien original, c’est bon pour un dîner sans prétention.

Les plats et spécialités à ne pas rater :

Le bobotie, cette sorte de moussaka africaine partage avec sa consœur grecque le côté « étouffe chrétien » mais peut être fabuleuse surtout quand on la déguste dans une cuisine de Soweto ou d’un resto à tendance « africaine » sans tomber trop dans le folklore.
La viande, évidemment, et toute les viandes sauf peut être celle de gibier, amusante à manger mais souvent trop dure et peu goûteuse. La viande de bœuf est sublime et mon préféré de tout c’est le lamb shank, un équivalent de la souris d’agneau, qui se mange avec une sauce au vin et une bonne purée maison.
Tous les plats en barbecue : le barbecue est le sport national après le cricket et le rugby et les sud africains savent comment agrémenter une cuisine basique. Mon préféré si vous avez un hébergement avec barbecue, c’est le poulet mariné au lait et au miel… une pure merveille.

Arrosez cela d’un bon vin sud africain of course et le paradis ne sera pas loin. Vous l’aurez compris (ou pas) l’Afrique du Sud est un pays de gourmand, peut être plus que de gourmet. Par étonnant d’ailleurs que Mac Do ait du mal à percer tant les repas sont abordables et tant les assiettes sont pleines avec peu.

Alors je vous dis bon appétit autant que bon voyage.

One Comment on “Bien manger en Afrique du Sud

  1. Juste une petite chose concernant la partie « restos ». Le Test Kitchen (tout comme le Pot Luck Club) a été crée par Luke Dale-Roberts, rien a voir avec le resto de Bruce Robertson (ou sont allés les Abou Chalach notamment).

    Bruce Robertson est un ancien militaire, pour lequel j ai travaillé en cuisine, ancien responsable du Show Room, anciennement accolé au garage Lamborghini/Bentley a l entrée de la ville. Son resto aujourd hui est un resto gastronomique « de plage » sur la route de la peninsule a Scarborough. Une jolie expression de l Afrique du Sud, mais artistiquement, techniquement et intellectuellement a des annes lumieres de Luke…

    Luke, pour sa part, est l ancien chef de La Colombe, qu’il a d ailleurs amené au titre de meilleur resto en 2010 et 2011 en AFS. C est aussi un grand copain de Helson Blumenthal, et a intégré l année dernière le club des 50 Best San Pellegrino Restaurants in the World (une vaste fumisterie, mais bon…), ou il a reçu le titre d’espoir mondial de l année 2013 pour Test Kitchen et Pot Luck.

    Il a aussi été nommé restaurateur de l’année pour Eat Out la semaine derniere, et est complet (Test Kitchen) pour diner jusqu au… 18 fevrier…

    Bref, c est un peu comparer Maîté et Roellinger, même si les 2 experiences sont a faire…Surtout Olivier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *