En Afrique du Sud, chacun sa part de Lion !

Que les choses soient claires, loin de moi l’idée de faire la promotion des hamburgers au lion que les américains ont créé et qui semble connaître son petit succès. Mais on parle ici des vrais lions, en liberté, heureux, avec le poil brillant et capable de vous dévorer si vous oubliez qu’il est sauvage… pour de vrai.

Le lion est sans aucun doute la star de la savane et de la brousse, recherché avec une passion sans commune mesure avec les autres animaux… les pauvres. Dans certains pays, les lions subissent le crépitement des flashs d’appareils photo tels des stars un soir de première sur un tapis rouge.

Mais les lions sud africains sont préservés. Certes il existe des réserves où on les chasse, certaines d’ailleurs ont été mise au piloris car elles élevaient des lions pour offrir aux chasseurs un trophée prestigieux. Mais dans l’énorme majorité, les lions sont préservés en Afrique du Sud et leur population demeure stable voire en croissance dans bien des régions. La raison principale est économiquement imparable: un lion vivant rapporte bien plus qu’un lion mort. Une réserve avec des lions vaut bien plus cher qu’un réserve sans.

Une fois ce constat fait, il existe de nombreux endroits en Afrique du Sud où l’on va croiser de beaux lions, en nombre et très épanoui. Je choisirais deux zones de la région du parc Kruger et bien que l’on en trouve dans la région de Madikwe, Pilanesberg, au Zululand (Hluhluwe et Phinda), à Addo et dans sa région et dans bien d’autres petites réserves parfois éloignées des zones sauvages comme Inverdoorn proche du Cap.

Mais comme j’ai pris l’habitude de prendre partie, c’est le Kruger qui a ma préférence. Le parc national lui même où les régions de satara et de Pretoriuskop sont particulièrement riches mais les autres ne sont pas en reste. On va souvent aussi mettre en avant la grande réserve privée de Sabi Sand sur laquelle nous reviendrons. C’est sans doute l’espace sauvage privé où la probabilité de voir le Big Five (dont évidemment le lion) est la plus grande.

Puis il y a deux endroits particulièrement intéressants car originaux: la réserve de Timbavati qui a ces fameux lions blancs, une sorte d’énigme génétique (puisqu’ils ne sont pas albinos mais réellement blancs). Ces lions ne sont pas nombreux mais fréquemment rencontrés au départ de certains lodges qui ne se gênent pas d’en parler dans leurs pub. Vous avez aussi pour les moins aventureux mais aussi les curieux, la possibilité d’aller au très agréable Lion Park de Johannesburg. Ce centre d’étude des lions qui recueille aussi quelques orphelins de la brousse permet à chacun dans une ambiance bon-enfant de rentrer en contact intime avec la vie des lions. Qui n’a pas envie de prendre un petit lionceau dans ses bras et lui donner le biberons. Différentes formules existent, ne pas hésiter à se renseigner et prolonger l’incontournable séjour à Johannesburg pour y aller.

Les enfants adoreront et c’est une excellente excuse que les grands utilisent pour réaliser leurs rêves d’enfants… enjoy!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *