Hit the road in SA

Tout voyage en Afrique du Sud est synonyme de route et de voiture à l’exception des quelques personnes qui ne jurent que par l’avion. Les sud africains attachent une grande importance à leur véhicule. Vous vous en apercevrez dès que vous arriverez, les voitures, allemandes souvent, sont très prisées. Mais vous vous apercevrez aussi que votre voiture sera votre principal lieu de résidence, votre fenêtre sur le pays, sur ses paysages et aussi votre identité pendant ce voyage. Alors voici quelques petits tips pour « survivre » à la route sud africaine et faire de la route, votre meilleure alliée:

Ce n’est pas un scoop, on conduit à gauche… et pour tout, non anglais, c’est un vrai gros changement de comportement et admettons le, une abérration toute britannique. Cela vous oblige à une vigilance de tous les instants. Ne jamais oublier ce point. Si en ville, vous êtes vite rappeler à l’ordre par la circulation, le soir est le moment de tous les dangers… les routes désertes et l’heure avancée, sont les alliées de vos oublis et de votre possible erreur de voie… soyez très vigilants en dehors des villes pour les mêmes raisons. En général, quand on est 2, on y arrive. Quand on est seul… faut être très attentif !

Des trucs bizarres : les feux de circulation qui sont des repères quand on demande son chemin s’appelle des « robots », les sorties d’autoroute s’appellent des « off ramp ». Vous avez aussi des carrefours avec 4 stops. Autant dire que si cela existerait en France, il y aurait un ring de boxe pour chaque carrefour. Mais le civisme tout britannique pousse à la règle suivante : le premier arrivé passe et les autres dans leur ordres d’arrivée.

Bien doubler : On respecte les règles du code de la route international, donc on double par la droite (vu qu’on conduit à gauche)… même si je vous l’avoue, sur les 5 voies, on peut se permettre, en tout prudence, de doubler par la gauche…

Respecter les limitations de vitesse : ne croyez pas que vous échapperez aux radars et aux forces de police de la route. Elles sont omniprésentes avec des caméras qui vous prennent de face, imparable. Respectez vraiment les limitations de vitesse, tant en ville que dans les campagnes ou brousse. Et ne croyez pas que vous soyez tranquilles une fois que vous êtes dans les réserves : les rangers vérifient également le respect des vitesses donc pour vos économies, votre sécurité et celle de la faune… respectez les limitations, prenez votre temps.

– Contrairement à l’Europe où nous sommes désarmés et seuls à tourner en rond en recherche d’une place, dans les parkings payant comme en ville, vous avez souvent des gens qui sont là pour vous aider à trouver une place et quand cela se justifie, « look after », surveillent votre véhicule. On leur donne alors un petit quelque chose… Je suggère un minimum de 10 rands.

Le monde automobile est souvent le symbole des petits emplois en Afrique du Sud : ceux qui vendent toute sorte de choses en bord de route et plus communément les journaux mais aussi ceux qui récupèrent vos déchets, dans les stations service, ceux qui font le plein de votre véhicule et vous proposent de laver votre pare brise ou de gonfler vos pneus ou vérifier vos niveaux, et même ceux qui lavent les voitures. Vous verrez que les voitures sont souvent très très propres en Afrique du Sud. Ainsi, dans les hôtels ou lodges, il n’est pas rare que votre voiture boueuse vous soit rendue rutilante à la fin de votre séjour. Ne pas hésitez à demander ce service.

Profitez des voituriers : Même si cela existe en Europe, on croit souvent que ce service est réservé aux milliardaires ou aux très grosses voitures. Mais cela existe partout et est normal… même si ce service est réservé aux endroits assez smart, ne pas hésiter à l’utiliser… l’un des plaisirs en voiture et de ne pas la garer, n’est-ce pas.

Enfin, si vous partez en voyage… s’il vous plaît, n’économisez pas sur votre voiture… Non pas qu’il faille flamber comme ces dizaines de personnes qui le weekend lavent leur bolides dans les rues de Soweto, mais parce que comme je le disais, la voiture sera votre première maison. Alors ne visez pas trop petit, ne lésinez pas sur les assurances… économisez où vous voulez mais pas sur ce poste… vous n’aurez pas à le regretter…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *