Le ciel sud africain… quelle compagnie choisir pour voler en Afrique du Sud ?

S’il existait une compagnie inévitable pour s’envoler vers une destination particulière dans le monde, cela se saurait… et je serai le premier à en parler. Il y a ceux qui sont partisans des compagnies locales (en l’occurrence South African Airways) pour déjà ce sentir en voyage. Et en l’occurrence, ce choix n’est pas mauvais même si aucun vol direct, on le regrette, n’existe avec cette compagnie. Il y a les patriotes français… et les fainéants, qui choisissent Air France parce que c’est le seul vol direct et que l’on vole sur Joburg avec l’A380… Il y a les économes et partisans européens qui choisiront British Airways ou Lufthansa, les deux ayant aussi leur A380 sur Jozy. Il y a enfin les fans des compagnies du golfe (Emirates, Qatar, Etihad) qui veulent un prix canon, un super service et pour cela font le deuil d’un vol rapide. Puis il y a les aventuriers, parfois bien inspirés quand ils choisissent Turkish Airlines, Ethiopian, Kenya Airways ou Royal Air Maroc… mais ceux-ci partent en général sans aucune aide et passent leur vie à penser que voler est un mal nécessaire.

Je souhaitais ici plutôt parler des vols intérieurs. Il est inévitable et conseillé de prendre des vols intérieurs en Afrique du Sud, pour éviter de passer son temps sur la route… même si j’en fait sincèrement l’apologie dans certains articles. Le ciel sud africain est largement couvert et déréglementé… mais sûr… Tout comme le ciel européen. On a les compagnies régulières (SAA ou BA) et les autres, souvent low cost (Mango, Kulula…). Ce qui complique l’affaire, c’est que tant les compagnies classiques que les low cost se mélangent. On croit voler BA mais on vole Mango… peu importe, le service sera bon et certes le verre de coca sera payant. Mais une chose doit être acceptée : il faut prendre des vols en Afrique du Sud et ils sont hyper sûrs.

Mais ce qui rend les choses encore plus intéressantes et utiles, c’est qu’en dehors des grandes villes, il existe des villes secondaires qui permettent de changer totalement votre voyage. Vous voulez rester longtemps au Zululand ou au Maputaland mais vous sentez obligés de revenir sur Durban ? Choisissez de partir de Richard’s Bay. Vous êtes dans la route des jardins mais vous vous sentez obligés de vous farcir les 800km qui vous séparent du Cap ? Choisissez de voler depuis George. Et vous avez d’autres villes ainsi qui vous ouvrent des destinations méconnue : Polokwane pour visiter le Limpopo, Hoedspruit pour arriver plus au Nord vers le Kruger, Upington pour aller voir le Kalahari, Bloemfontein pour aller tenter le Lesotho. Et même Mbabane pour quitter le Swaziland plus vite…

Prendre des vols intérieurs est donc salutaire. Avec un véhicule de location, les frais de retour à vide sont souvent minimes (tant qu’ils sont clairement indiqués) et votre ambition d’Afrique du Sud peut être plus grande. Et puis l’Afrique du Sud est un pays « moderne », pas besoin d’arriver 2 heures avant le décollage, pas trop de perte de temps… bref envolez vous, pour y aller mais aussi pour la découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *