Les 10 spots sud africains incontournables en 2016

L’Afrique du Sud regorge de centres d’intérêt, tous sont forcément beaux, incontournables. Les agences et offices du tourisme, les articles de presse s’emportent sur certains détails. Alors, pour faire le tri, voici les 10 endroits à ne pas rater en 2016 :

Johannesburg : La mal-aimée incontournable

Plus que jamais, 2016 sera la renaissance de Johannesburg, la ville de l’Or pour les brochures, mais surtout la ville au cœur de tout ce qui est tendance ou dense en Afrique du Sud. Des quartiers rénovés, des galeries avant gardistes, des sites historiques incontournables, une certaine beauté, Johannesburg se refait une beauté et cette ville a du sens. Loin de son look américanisé symbolisé par son centre des affaires, de multiples quartiers naissent ou renaissent et l’énergie qui s’en dégage est enthousiasmante. Alors, plus qu’une escale ou un lieu de passage, faites en une étape incontournable de votre voyage… De nombreux articles vont sortir prochainement dans la presse, la venue de Four Seasons, l’ouverture de nouvelles galeries et le renouveau d’hébergements de charme tels que la Satyagraha House, tout invite à découvrir enfin cette ville tentaculaire.

Waterberg, le safari autrement

Pour le safari, l’immense majorité va choisir le Kruger… à juste titre. Mais alors que les lodges sont souvent pris d’assaut, il existe d’autres solutions pour vivre un safari autrement, dans des conditions de rêve… vivez un safari à la sud africaine en choisissant des zones moins courues et des lodges plus « sud africains ». Pour cela, on choisira des régions telles que le Waterberg à 3h de route de Johannesburg, pour vivre et découvrir la beauté de cette région au sein de la province du Limpopo qui mène au Zimbabwe. Un safari agréable avec peut être moins d’animaux mais une qualité de séjour inégalée… et pas de palu, ce qui est appréciable notamment avec les enfants. Dans le même style, mais une autre direction (sud est) on pourra aussi tenter la belle réserve du Namtib.

Le Cap, version Houtbay

Le Cap exercera encore son énorme pouvoir d’attraction et la période de la fin d’année (et pas seulement) prouve combien cette région est attractive notamment lors de l’été austral (notre hiver). Plutôt que d’aller en ville comme tout le monde, en 2016, on choisira la petite ville de Houtbay sur la péninsule et à 20 minutes de la ville. On célèbrera la réouverture du fabuleux Tintswalo Atlantic (le 31 octobre) et on savourera un bon Chardonnay en regardant les baleines déambuler dans la baie…

Durban, l’inattendue tropicale

Comme Johannesburg, Durban et sa région sont souvent évités, étape incontournable des voyages qui mènent au Zululand, Durban mérite bien plus qu’un stop. Si j’avais déjà fait l’apologie de cette ville singulière, je rajouterai qu’elle apporte un esprit tropicale, une histoire coloniale, une densité historique et une certain art de vivre, entre Afrique du Sud et océan Indien… incontournable mais il vous faudra lutter contre la régulière méconnaissance de tous des attraits et des charmes de ce littoral sauvage et honnêtement très beau.

Le canyon de la Blyde River à pied

La plupart des voyageurs connaissent et choisissent cette région proche du Kruger pour la beauté de ses paysages et de ses belvédères. Mais 2016 sera aussi l’année durant laquelle les voyageurs pourront enfin descendre de leur voitures et s’aventurer à pied dans le canyon… les retours sont souvent moyens de ce canyon car les séjours y sont trop courts, donc forcément superficiels. On choisira d’y passer au moins 2 et mieux 3 nuits et passer toute la journée à pied vers les chutes d’eau et les sentiers bien balisés de cette région.

On va redécouvrir Tsitsikamma

Ce parc national situé entre Port Elizabeth et Plettenberg, dans le Sud du pays est peu visité, si ce n’est pas ceux qui auront 3 ou 4 semaines de voyage. Mais il est absolument indispensable de dédier au moins une journée à ce parc… parce qu’il impose de faire un peu d’exercice, il est souvent mal aimé ; mais ce parc côtier dispose des paysages les plus particuliers du pays entre jungle et océan… unique, incontournable.

A la rencontre des déserts

Celui du Kalahari ou celui plus accessible du Karoo, la région du Namaqualand ou celle de Kimberley, les déserts sud africains vont revenir dans le « move ». Pourquoi ? parce que les zones classiques vont vite être pleines en haute saison et que ces zones sont des trésors encore inconnus et peu visités par les étrangers. Des safaris dans le Karoo ou le Kalahari, les beautés botaniques du Namaqualand au printemps ou en été et enfin, le mythe de la prospection du diamant dans la région de Kimberley… loin de tout.

On ne survolera plus Santa Lucia

Cette région d’Afrique du Sud est l’une des rares qui est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. En 2016, on ne se contentera pas de faire la petite croisière au départ du village… on entrera dans la réserve, et on se fera une journée de balade inoubliable entre les dunes de sable dessinée par l’océan et la jungle qui prospère derrière ces dunes… Santa Lucia mérite plus… plus de nature, plus d’oxygène, et aussi plus de tranquillité.

On tentera le Nord Kruger

La aussi, la fréquentation touristique forte au Sud devrait vous pousser à envisager le Nord. Quand j’écris Nord, je pense « centre et Nord » les zones malaimées, peu visitées et pourtant si riche et sauvage. On choisira des réserves privées autour de Timbavati ou les rest camp de Shingwedzi ou Punda Maria pour vivre la solitude en pleine brousse sans payer le prix des lodges, certes merveilleux, mais hors de prix de Sabi Sand…

On fera la route du Transkei

Bon on peut rêver, car ceux qui tenteront le coup seront soit inconscients, soit routards, soient disposant de nombreuses semaines de vacances… cette route de Port Elizabeth à Durban, 900km de route qui ne longe pas l’océan, dans les pas de Nelson Mandela. Adeptes de voyages off, peu soucieux de l’hébergement, et amoureux des pertes de temps inspirantes, le Transkei sera pour vous en 2016… et si vous prenez un 4X4, vous pourrez même découvrir des zones insoupçonnées, inaccessibles, bref un monde inconnu et sublime…

2016 sera l’année du off mais sans sacrifier l’essentiel que j’ai déjà abordé ici. Mais il sera bon en 2016 de choisir une ou deux régions en dehors de sentiers battus qui donneront un sens profond à votre voyage. 2016, on peut rêver, sera une année où les voyageurs auront besoin de « sens » ; et poussés par le succès prévisible de la destination, ils seront contraints de fuir les zones complètes et néanmoins magnifiques de ce pays. Ou comment faire d’une contrainte… une chance.

3 Comments on “Les 10 spots sud africains incontournables en 2016

  1. Merci beaucoup pour cette sélection, je vais peut-être revoir mon planning, mais j’ai peur que ça revoit le budget à la hausse ^^ Si c’est pour la bonne cause ! Je suis bien tentée par le Waterberg et également de voir le Kalahari, mais bon c’est loin de tout !

  2. Bonjour FABRICE
    Que me conseilleriez vous comme étape entre HLUHLUWE et JOBOURG pour ne pas faire la route vers l’aéroport du retour en 1 seule journée
    ERMELO ?
    Autre ?
    Merci de votre conseil
    Régis

    • Bonjour, Ermelo serait une terrible dernière vision de l’Afrique du Sud. pas inintéressante mais assez médiocre. Pourquoi pas traverser le plateau des mille collines et dormir au Drakensberg ou vers le fameux Three trees, une merveille vers Harrismith. Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *