Plutôt que de rouler, choisissez de voler !!

L’Afrique du Sud est un grand pays, je le rappelle. Alors, oui, les routes sont belles mais parfois elles sont longues, très longues à parcourir. J’ai à de nombreuses reprises fait l’apologie de la route et je le pense sincèrement. Mais la plupart des voyageurs n’ont pas 1 mois voire plus. Ils n’ont que 15 jours et même en moyenne plutôt 12 pour faire l’essentiel. Alors le principal objectif est de ne pas perdre de temps et d’optimiser les trajets pour bien profiter de toutes les étapes. Pour cela, optez pour la voie des airs.

L’Afrique du Sud, comme de nombreux pays développés, a vu son ciel s’ouvrir à la concurrence et aux compagnies aériennes low cost. Mais il y a aussi des compagnies spécialisés pour atteindre les zones les plus isolées, voici les différentes pistes :

Les compagnies régulières « normales » :

South African Airways ou British Airways (Comair) opèrent des vols nombreux, réguliers et assez fiables au niveau horaire entre tous les principaux points d’Afrique du Sud, c’est-à-dire les grandes villes (Johannesburg, Le Cap, Port Elizabeth, Durban). Mais elles opèrent aussi des vols vers des aéroports secondaires comme George (idéal pour arriver rapidement dans la route des jardins), Richards Bay (idéal pour aller rapidement vers Santa Lucia ou le Maputaland) ou Nelspruit, Hoedspruit ou Phalaborwa dans la région du Kruger. Sur chacune de ses villes, on retrouve des stations de location de véhicule. Cela permet de laisser ou de prendre son véhicule et ainsi arriver bien plus vite sur votre lieu de séjour.

A noter à partir du mois de juin, la réouverture de l’aéroport de Skukuza (à proximité du rest camp du même nom à l’intérieur du parc Kruger). Des vols depuis Johannesburg et le Cap opèreront quotidiennement. Idéal pour aller dans le Kruger mais aussi dans les réserves privées de la concession de Sabi Sand (surtout Sud car le Nord Sabi Sand sera plus facilement joignable depuis Hoedspruit.

Les compagnies low cost :

Elles ne sont pas hyper utiles en fait car sur leurs lignes (principalement les grosses lignes genre Joburg/le Cap ou Joburg/Durban), les compagnies régulières pratiquent des prix très compétitifs. Mais en cas de surcharge des vols, c’est une bonne option. Les low cost sud africaines sont bien équipées et travaillent parfois en partage de code avec les grandes compagnies. Leur nom est Mango ou Kulula. Une option mais pour le voyageur international, je ne les recommande pas plus que ça.

Les compagnies de brousse :

Certains lodges sont situés dans des zones excentrées. Je pense à Tswalu dans le Kalahari qui a sa propre petite compagnie permettant de rejoindre cet endroit de rêve depuis le Cap ou Johannesburg. Mais la principale demeure Fed Air. Cette compagnie permet de rejoindre directement votre lodge ou la concession de votre lodge. Fed Air vol principalement depuis Joburg, vers diverses zones autour du Kruger comme les concessions de Sabi Sand, Timbavati ou Kapama, mais il existe aussi des vols qui vous emmènent vers Madikwe. Pour moi, c’est vraiment l’idéal. Vous partez de Joburg et vous arrivez directement ou quasi, à votre lodge dont le 4X4 vous attend sur la piste. Certes, le surcoût est indéniable mais le gain de temps l’est tout autant… donc moins de fatigue donc plus de plaisir rapidement lors de votre séjour en réserve privée.

A vous de faire votre choix. Vous prendrez forcément un vol et selon votre budget, ils seront nombreux ou pas. Mais ne lésinez pas sur ce point qui certes se paye, mais aussi contribue largement à rendre votre voyage, doux et bien moins fatigant, surtout pour de courtes durées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *